Dernières Chroniques

Comment j'ai réussi à me débarrasser de ma superficialité de lectrice

12 avr. 2016


Il y a encore peu de temps, jamais, au grand jamais, je n'aurais corné, abîmé un livre et encore moins écrit dedans. Pourtant, de ce que je me souviens, étant petite, je n'étais pas comme cela. J’abîmais mes livres sans scrupules. Parce que au pire, c'était mes livres et j'en faisais bien ce que je voulais.
Tout cela est arrivé quand j'ai commencé le blog. En effet, lorsqu'on regarde des vidéos de booktubeuse, on se rend vite compte que chacun/chacune est plus maniaque que l'autre avec ses livres. Alors forcément à force on le prend le pli et on devient pareil. Dans ma tête de petite fille influençable je me disais "Oh mais ce n'est pas bien ce que je faisais alors"

J'ai alors commencé à devenir manique, à ne plus prêter mes livres, à acheter seulement en neuf, au grand désespoir de mon porte-monnaie. Et puis, au fur et à mesure, on se dit que "moi aussi je voudrais une super belle bibliothèque" don je me met à acheter presque seulement en grand format, au plus grand désespoir de mon porte-monnaie encore une fois.

Finalement j'étais devenu comme tous les blogueurs que l'ont voit en général (pas tous, bien entendu je ne fais pas de généralité et je respecte ceux qui ont cette démarche-là envers leur livre) alors qu'en fin de compte ça ne me correspondait pas. Mais vous savez, on est tous passé par là étant jeune, et à 15 ans on veut faire comme tout le monde pour se fondre dans le moule. Par peur d'être différente sans doute et pour que les gens vous aiment bien. Parce que oui, j'ai un besoin absolu de reconnaissance dans ma vie, un besoin de plaire aux autres. Ce n'est pas par fierté, égocentrisme ou autres. Je suis comme cela. J'ai un besoin quotidien de savoir que les gens "m'aiment" même si je suis également persuadé de ne pas le mériter.


J'ai alors mené ce type de vie là dans mon parcours de lectrice, bien que j'aie progressivement commencé à m'en détacher pour acheter des livres d'occasion pour le bien-être de mes économies surtout. Bien que j'achetai d'occasion, je sélectionnais mes achats pour des livres dans un état quasiment neuf. Plus d'une fois je suis passé à côté "d'occasion" qui en valait la peine seulement parce que l’état n'était pas irréprochable, pour mon plus grand désespoir. Plus d'une fois, mon père m'a dit "t'es bien tordu toi aussi, plutôt que de payer un livre la peau du cul. Le texte reste le même à l’intérieur" Il avait raison, mais il faut croire que je n'étais pas encore prête à l'accepter. Parce que oui, encore, il fallait que je fasse bien comme toutes les autres blogueuses qui ne corneront jamais une page de leur livre de leur plein grés et même sous la torture.
Et puis, sans que je m'ne rende compte l'été dernier j'ai acheté les tomes 4 et 5 d'After d'occasion en brocante alors que les dos étaient cassés à plusieurs endroits. Pourtant, je les ai pris et je m’étais rendu compte de leur état. Mais à cet instant prévis je m'en foutais parce que je voulais à tout prix lire la suite.

Ce fut alors une lente progression vers lequel je ne me mis à acheter plus que des livres d'occasion, quelques soit leur état. Je ne me saurais pas vous dire comment m'est venu le déclic, même moi je ne m'en suis pas rendu compte.
Lorsque mon père m' adit "prend le donc ce livre même s'il est abîmé, vu le prix tu va pas chipoter". D'habitude ce genre de remarque ne me faisait rien. Mais cette fois ce fut comme un choc et j'envoyais tout balader. Marre de cette pression pour que tout soit nickel. Je faisais ce que je voulais de mes bouquins après tout. Mais pour autant, je n'aurais pas été abîmer un livre neuf, évidemment. Vous allez rayer votre voiture neuve vous ? Non. Et bas là c'est pareil. Sauf que si j’abîme un livre par mégarde, tans pis.
Le "coup de grâce" sur cette superficialité fut la vidéo qu'a postée Cassandra de Croque les mots sur le fait qu'elle n'avait pas honte d'écrire dans ses livres. Je vous invite à aller voir sa vidéo, ça en vaut la peine.


C'est alors que j'ai commencé à écrire dans mes bouquins. Pas tous. Parce que je n'ai pas toujours quelques choses à noter dedans mais je n'hésite plus à surligner des citations qui me plaisent. Parce que comme le dit si bien Cassandra, il faut faire vivre nos livres, leur donner un sens. Ceci est également valable pour les éditions. Si les différents tomes d'une saga ne sont pas pareils, cela ne me fait plus rien, je m'en fiche un peu à vrai dire.

Pour finir, je dirais que je suis heureuse d'être comme cela à présent. C'était comme avoir un toc maladif dont je suis maintenant guéri. Et ça fait du bien !
J'espère que l'article vous à plus. N'hésitez pas à me donner votre point de vue sur ce sujet parce que je sais que nous ne sommes pas tous d'accord là-dessus !

13 commentaires:

  1. Moi c'est l'inverse ^^ Plus jeune, j'ai toujours acheté neuf, pour avoir des livres sans "défauts". Et, c'est depuis que je suis sur la blogo que je prends plaisir à acheter d'occasion. À donner une autre vie aux livres que d'autres ont déjà lus :) Par contre, je ne pourrais pas écrire dans mes livres, ça non ^^ Mais j'aime voir et lire les annotations que je peux trouver dans un livre d'occasion acheté par hasard. Le nom du précédent propriétaire inscrit sur la première page, ou des citations surlignés :) Perso, je suis plutôt une adepte du post-it, si jamais un moment de l'histoire me marque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les post-it moi ça m'enerve ça se pert et tout, et vu que je suis legerement pas patiente pour certain truc (dont ça) et bas je préfère écrire dans mes bouquins ^^

      Supprimer
  2. C'est vrai que les bibliothèques des Youtubeuses font envie!! Mais c'est une étape que je n'arrive pas à franchir car je n'ai pas de place chez moi et carrément pas envie de la remplir de livres. C'était un rêve quand j'étais petite mais plus maintenant, je préfère donner ou échanger mes livres lus, j'en garde très peu, souvent des collections (genre les comics Walking Dead).
    Sinon, il faut dire que la blogo littéraire tient très bien son rôle de prescripteur, je n'ai jamais acheté autant de livres! J'essaye de me freiner et d'aller à la bibliothèque le plus souvent possible mais c'est sûr que les nouveautés sont très tentantes.
    Par contre, je ne peux pas écrire dans mes livres, ça non! Ma mère me l'a toujours interdit et j'ai gardé ça en moi. Et puis, comme je les donne ensuite, ça m'embêterait de donner un livre en "mauvais état".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime tellement mes livres que je préfère les garder =) vu le prix et puis j'aime bien les feuilleter de temps en temps ^^

      Supprimer
  3. Personnellement, j'aime les livres qui sont "net" mais parfois, je casse le dos sans le vouloir et tant pis ^^ Je dois dire que certains romans ne peuvent en être autrement mais bon ... je ne vais pas pêter un cable non plus XD
    Par contre, je n'achète que très très rarement en occasion. Habitant en Belgique, c'est d'office par internet qu'il faudrait que je passe, en plus des frais de port :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu peux en trouver ailleur que sur internet des occasions. ya easy cash comme magasin ou tout les autres magasin de ce type. sinon ya les brocantes, je trouve pas mal aussi en brocante =)

      Supprimer
    2. Il n'y a pas d'easy cash en Belgique. De plus, les brocantes, je ne fais que celle devant chez moi (une fois/an) et les livres sont principalement des albums pour enfant ... Très rare de trouver des romans intéressants :-/

      Supprimer
  4. J'aime les livres qui sont "beaux" je dois dire, je déteste quand ceux que j'achète neufs arrivent abîmés. Après quand j'en achète d'occasion, je ne fais pas la fine bouche et s'ils sont abîmés ce n'est pas grave, ça leur donne même un certain charme. Et je n'achète pas forcément que des grands formats. J'avoue que les bibliothèques de booktuber son très belles, mais pour moi toutes les bibliothèques sont belles, peu importe si les livres sont abîmés ou non, ce qui compte, ce sont les histoires à l'intérieur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bas oui, perso si j'achète un livre plein prix c'est pour qui soit nikel ! après d'occasion je vais pas chipoter quoi ^^

      Supprimer
  5. Ton article est intéressant et très bien écrit ! Je n'ai pas ce genre de soucis personnellement, j'ai même plutôt tendance à ne pas faire assez attention à mes livres (ce que j'essaye d'éviter...). Je souligne très souvent les phrases qui retiennent mon attention. Par contre j'ai un problème de superficialité concernant les couvertures : lorsque j'en vois des très belles, j’achète les romans sans même parfois jeter un coup d'oeil à l'intérieur et finalement je ne les lis jamais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha bas je deviens de plus en plus comme toi alors hihi ^^
      bon j'avoue les belles couvertures j'adore mais je sais resister à la tentation ^^

      Supprimer
  6. Très bon article ! :)
    J'achète pas mal de livres d'occasion parce que le prix est vraiment attractif mais, je n'achète pas non plus des livres trop abimés. Si le livre a les pages cornées je m'en fiche mais le dos cassé, ça ne passe pas trop ^^. Peu importe l'édition ou le format, l'important c'est qu'il me plaise.
    Par contre, écrire dans mes livres comme tu le fais, je ne peux pas alors je mets des petits post-it pour les citations (comme ça, c'est plus facile pour les retrouver). Je ne tiens pas non plus à ce que mes livres soient tous flambants neufs, j'aime bien quand ils ont un peu de vécu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après chacun à une approche differente avec ses livres =) pour le coup j'aime écrire dans mes livres maintenants c'est quelques choses qui me plait beaucoup, surtout surligner des passage ! ^^

      Supprimer