Dernières Chroniques

[Livre] L'étrange cas du Dr. Jeckyll et de Mr. Hyde | Robert Louis Stevenson

27 févr. 2016

Genre : Fantastique
Edition : Robert Laffont
Parution : 1886
Pages : ~ 100
ISBN-13 : (Tout dépend de votre édition)


La ruelle est sombre, la silhouette furtive, l'homme pressé. Une fillette, par mégarde, le heurte. Et l'irréparable se produit : l'homme la jette à terre, la piétine et s'éloigne, sans cesser de sourire... Hélas, on ne compte plus à Londres les épouvantables crimes de l'étrange Mr Hyde. Étrange ? Plutôt diabolique, songe le brave notaire Utterson. Et quel sinistre lien unit son ami, le pauvre Dr Jekyll, à cet individu dont la seule vue fait frémir ? Car si jamais visage a porté l'empreinte de Satan, c'est bien celui de Mr Hyde...


L'avis de Claire

Ce livre est un classique de la littérature anglaise dans le domaine du fantastique. Ecrit par Robert Louis Stevenson, également auteur de l'île au trésor, on le retrouve ici pour un roman d'une extrêmement intelligence.

Dans Londre, on connait le Docteur Jeckyll, homme noble et droit, très apprécié. Cependant, il y a également Mister Hyde, homme ideux d'un malpoli au-dehors de toute norme et qui cède à toutes ses pulsions. Rien ne semble rassemblé ces deux hommes, pourtant le docteur Jeckyll soutient totalement l'impardonnable Mr. Hyde, jusqu'à le mettre sur son testament. Qu'ont-ils en commun ?

Si avant de commencer ma lecture, je connaissais déjà la fin et tout ce qu'elle impliquait, ce n'est pas pour autant que je n'ai aps savourer ma lecture en dépit de toutes les révélations que je connaissais déjà.

Même si le livre est du domaine du fantastique, tout un domaine psychologique est exploré d'une manière subtile et très bien menée. Ce livre est une petite perle qui se lit très vite. Et je le conseille à tous les amateurs de fantastique.

4 commentaires:

  1. Tu as attisée ma curiosité ! Je t'avoue que je suis bien intéressée ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je l'avais lu pour le collège ( ça date) et j'avais adoré!

    RépondreSupprimer
  3. Il faudrait que je le lise un jour, c'est quand même un classique de la littérature.

    RépondreSupprimer