Dernières Chroniques

[Revue] Mythe et Légende | Jack O' Lantern

31 oct. 2015


Qui n’a jamais vu les célèbres citrouilles d’Halloween taillé pour qu’elle donne l’illusion d’un visage de monstre ? Mais savez-vous d’où vient cette tradition ?
Juste pour vous, chères lecteurs, nous allons vous révéler les secrets de cette fête effrayante !


Le mythe

Avant d’en venir à notre fameuse citrouille, présentons d’abord Jack, le personnage central de ce mythe. 
Jack est un ivrogne, qui passe ses soirées dans des tavernes à boire. Un soir, il bouscule le diable au bar. Ce dernier lui demande son âme contre quelques faveurs diaboliques. L’ivrogne accepte, mais seulement si le diable lui paye un dernier verre. Le diable accepte, content de faire une nouvelle victime, et se transforme en 10 pièces pour payer le tavernier. Jack prend alors les dix sous et les met dans sa besace, où est accrochée une petite croix en fer. Le diable se retrouve alors prisonnier. Jack accepter de le laisser partir à une seule condition, le laisser tranquille pour les 10 ans à venir. C’est sur deuxième marché que le diable et Jack se séparent.



Dix ans plus tard, comme convenu, et le diable n’ayant pas oublié le pacte, il retrouve Jack. Alors qu’il s’apprête à prendre son âme, Jack lui demande une dernière faveur : attraper une pomme qui se trouve dans l’arbre juste à côté d’eux. Le diable accepte, et grimpe dans l’arbre, pressé de récupérer l’âme de sa victime. Très vite, Jack se met en dessous de l’âme et taille dans le tronc une croix, empêchant le diable de descendre, qui se retrouve encore une fois prisonnier de l’ivrogne. Jack lui propose un dernier marché. Il accepte de le faire descendre et de retrouver sa liberté, si en échange, le diable renonce à lui prendre son âme. N’ayant pas d’autre choix, le diable accepte et une fois libéré, s’en va, laissant la vie sauve à Jack. 


Bien des années après, lorsque Jack décède, le paradis lui est refusé, à cause de la vie d’ivrogne qu’il a vécu. Il se tourne alors vers l’enfer qui lui est également refusée à cause du pacte passé avec le diable. Ce dernier ne lui donne qu’un morceau de braise encore ardent comme seule lumière pour se guider dans le noir, en attendant le jour du jugement dernier. Pour éviter de se brûler, il place la braise dans un navet vidé et en fait une lanterne. 
On raconte qu’il passa le reste de l’éternité à errer dans la nuit sans but, ne revenant sur terre que le jour des morts, à Halloween.


Aujourd'hui

Au fil du temps, ce navet s’est transformé en citrouille, plus pratique à creuser et à découper. Elles serviraient à guider les âmes perdues dans notre monde le jour d’Halloween, lorsqu’elles reviennent parmi nous.


Cette article vous est proposé par Claire.

1 commentaire:

  1. Il est un peu navet ce diable , c'est le cas de le dire ^^

    RépondreSupprimer