Dernières Chroniques

Les Dessous de... Cinquante Nuances de Grey | Sortez les éventail les filles

13 juil. 2016


Après un long moment sans faire de "Dessous de..." je suis enfin de retour avec une saga que tout le monde connait ou presque ! Quoi ? Vous ne connaissez pas Cinquante nuance de grey et son mythique Christian Grey bourré de testostérone ? "Michelle sort un peu de ta cave voyons !" Pas de soucis, après avoir lu ceci, vous aller tout connaitre de cette saga qui a le feu aux fesses !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tenais à vous préciser que ces types d'articles ont été mis en place et inventé par mes soins. Cela fait très mal lorsque je vois des gens dévier le nom et emprunter mes idées à leur compte. Il y a quelques mois j'ai été copié par une demoiselle plus connue sous le nom de Plume de Chat, qui a sans aucune honte repris mes articles, sans me demander mon avis mais en plus en continuant de dire que c'est elle qui a mis au point ces articles. Je n'ai aucun pouvoir pour lui faire retirer ses articles et ça me fait mal de voir que je me casse le cul pour ensuite être copié sans vergogne.

Bref, ne nous attardons pas plus longtemps, et commençons tout de suite à analyser cette saga.


La reprise d'une célèbre saga avec de long crocs

Beaucoup d'entre vous le savent déjà mais Cinquante Nuances de Grey est à la base une fan-fiction de Twilight que l'auteur, E.L James, à repris et mis sous une forme plus... sexuelle. Et oui, lorsque Anna se fait sauver par Christian d'un vélo qui passe sur le trottoir (avouez on a toute sursauté devant cette scène pleine d'action - Oui bon j'arrête mes sarcasmes) et en fait l'illustration du sauvetage de Bella par Edward lorsqu'une camionnette lui fonce dessus dans le premier livre de la saga. Oui je vous l'accorde il fallait le voir, et ça ne saute pas tout de suite aux yeux ! (Bon en même temps Christian prend trop de place pour qu'on s'occupe d'autre chose). En effet l'auteur a révélé qu'elle avait écrit cette fiction, étant une grande fan de Twilight, mais trouvait que ça manquait un peu de sexe et que les quelques baisers échangés n'étaient pas à la auteur de ses attentes. Quelques coups de cravache plus tard nous avions Cinquante Nuances de Grey !



La banalisation du sexe

Avant la sortie de 50 nuances de Grey, les femmes achetaient beaucoup moins de romans érotiques ou ne serait-ce que de romance tout cours. Des études psychologiques ont été mené et ont prouvé que l'apparition, et surtout, le succès mondial de 50 nuances de Grey a permis aux femmes de pouvoir lire ce genre de livre la conscience tranquille. En effet, plus de gêne à la caisse pour acheter ce roman puisque déjà bon nombre de personne l'ont acheté et que cela en devient normal. Pourtant, ce roman érotique n'est pas le premier à être publié et l'on peut noter que bien avant même la naissance de l'auteur nous avons eu des histoires telles que Les 100 journées de Sodome écrit par notre chèr et tendre (ceci est tout de même à vérifier - enfin pour le "tendre" j'entend) Marquis de Sade qui je vous le rappelle à inventé la notion du sadisme (ha.. vous aussi vous vous disiez que son nom ne vous était pas inconnu ? Et bas voilà.). Les psychologues affirment que le succès dont est "victime" le livre autorise les femmes de manière psychologique à acheter elle aussi ce livre et à l'aimer sans en retirer du remords. La société actuelle impose tellement de pression qu'il en devient même difficile de pouvoir lire tranquillement, c'est fou non ?


Anastasia ? Une femme battu ?

Une autre étude psychologique montre qu'Ana à des réactions de femmes battues. Stress en sa présence, sentiments constants de menaces, perte d'identité et acceptation de toutes les demandes de Christian, Ana cache non seulement cette nouvelle vie à ses parents mais s'empêche carrément de sortir. Si notre personnage masculin bourré de testostérone n'en rajoutait pas une couche en étant légèrement psychorigide, maniaque du contrôle et possessif, on aurait pu presque croire à une histoire normale, mais que dal ! Entre violences, humiliation et soumission, les réactions d'Anastasia se rapprochent plus de celui du syndrome de Stockholm que celui d'une femme amoureuse. Son attachement à notre sombre dirigeant ne serait-il finalement qu'un mécanisme d'autodéfense face à ce dernier ? Je vous laisse faire votre propre avis sur la question !


C'est tout pour ce dessous de... Peut-être est-ce trop court pour certain mais j'ai trouvé tellement d'informations que je ne voulais pas vous abrutir avec un article de 3 kilomètres et je vous réserve tout ça pour un prochain article, qui je l'espère vous plaira ! 

2 commentaires:

  1. J'avais lu vite fait, plutôt "feuilleté" on va dire, le premier tome et j'ai vu le film, et je n'accroche pas du tout au personnage de Christian Grey. (par contre j'accroche à l'acteur haha *o*) En tout cas c'est intéressant mais c'est vrai que je trouve qu'Anastasia est beaucoup trop soumise et ça m'énerve un peu, j'ai envie de la bouger quoi! Enfin je sais pas mais y'a un moment même si tu es amoureuse, il faut savoir dire merde!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais jamie dornan est un dieu c'est normal !!! ^^
      et oui on plussoie les femmes avec des couilles !! x)

      Supprimer