Dernières Chroniques

[Livre] 49 Jours | Fabrice Colin

26 déc. 2015


Genre : Jeunesse, Fantastique
Edition : Michel Lafon
Parution : 2012
Pages : 416
ISBN-13 : 978-2-7499-1654-5


Je m’appelle Floryan ; j’ai dix-sept ans. Il y a quelques jours, je suis mort : un attentat dans le métro. Je me suis réveillé dans un paysage de plaines et de montagnes, somptueux, qui s’étendait à perte de vue. Un être de lumière m’a accueilli, se présentant comme un "Élohim". Il m’a proposé un choix : soit je le suivais dans le Royaume – un paradis, selon lui, mais que je n’étais pas autorisé à voir avant de m’y rendre –, soit je plongeai dans le Nihil, un gouffre gigantesque menant vers… Vers quoi ? C’est là toute la question. Je ne sais rien du Nihil, j’ignore tout du Royaume, et j’ai quarante-neuf jours, pas un de plus, pour prendre une décision. Le problème, c’est que ce choix n’engage pas que moi…


L'avis de Marianne

On retrouve dans ce livre Floryan. Dès les premières pages du roman il décède lors d’un terrible attentat dans le métro et se retrouve alors dans un monde totalement inconnu avec un délai de 49 jours pour choisir ce qu’il veut faire.
Ce livre m’avait totalement séduit par son résumé, mais je ne me doutais pas du tout dans quoi je m’embarquais je pensais avoir un roman avec comme seul personnage Floryan, et avoir beaucoup de retour dans son passé comme dans « Si je reste » de Gayle Forman.

Mais finalement pas du tout, le résumé est assez trompeur je trouve et si vous avez lu le livre je pense que vous comprendrez. Mais  j’ai été agréablement surpris. 
Floryan est donc confronté à un choix et souhaite attendre le délai de 49 jours avant se prendre sa décision finale .Il part donc a la découverte de ce nouveau monde appeler « L’Intermonde ». Il fait alors la rencontre de personnes qui lui font remettre en question sa décision.
Il est extrêmement dur de parler de l’histoire de ce livre sans spoiler alors je resterais assez vague dessus.
L’originalité de ce roman réside dans le fait que l’on est partagé entre la vie dans l’Intermonde et la vie sur terre ainsi que dans le passé et le futur. L’auteur manie très bien tout cela, on n'est pas du tout perdus. Je trouve que le livre peut se découper en deux, la première partie on nous apprend beaucoup de choses même s'il ne reste pas mal de mystère. Puis l’histoire subit un énorme retournement, et tout est alors remis en question. L’univers devient à la fin très sombre. Mais j’avoue que j’ai été assez perdue face à certaines de ces révélations. Je n’ai pas tout compris.
                              
Ma réaction face aux événement qui s'enchainent

Finalement j’ai réussi à me resituer avec la suite du roman même s'il me reste encore quelques zones d’ombre.
Une chose aussi me laisse mitiger c’est qu'au début c’est un Floryan « du futur » qui raconte son arrivée, on sait alors tout de suite à quels personnages se méfier, je ne sais pas si j’ai aimé cet aspect, d’un côté cela nous permet de ne pas nous attacher à des personnages qui vont nous décevoir mais d’un autre côté j’ai trouvé le temps assez long eux, on déteste certains personnages avant le héros ; ce qui crée un décalage qui peut être dérangeant. 

En parlant des personnages ; j’ai trouvé Floryan subit une réelle évolution, il y a une véritable rupture avec le « lui vivant » et le « lui dans l’Intermonde » .Mais je l’ai trouvé trop impulsif, il n’hésite pas à se mettre en danger pour des personnes inconnues, j’ai trouvé cela assez irréel. Mais j’ai adoré le personnage de Rain qui est très fort malgré ce qu’il lui arrive, c’est un personnage qui lui était assez réel. J’ai ailleurs beaucoup plus aimé les moments sur Terre que ceux dans l’Intermonde Les chapitres sont très court et le style assez happant, ce qui fait que les pages se tournent très vite. On veut comprendre et connaitre la fin de cette histoire.

J’ai trouvé la fin très sympathique même si ce n’est forcément ce que j’aurais pensé. 

En conclusion, malgré ce que l’on pourrait penser dans mon article J’ai trouvé ce livre sympa, mon avis peut paraître assez négatif mais c’est vraiment l’histoire qui m’a embarqué je voulais connaitre la fin, le style est accrocheur mais comme dit précédemment, parler de l’histoire serait très vite spoliant.
Je lirais le tome 2 avec plaisir qui est déjà paru.

« Il est si facile de se mentir à soi-même quand on a envie de croire. »

                        

4 commentaires:

  1. J'ai pour ma part adoré ce roman au point du coup de coeur ^^ C'est vrai que le résumé est trompeur en revanche... Mais résumer sans spoiler, dur dur !

    RépondreSupprimer
  2. Un roman qui me tente. Mais je ne sais pas trop à quoi m'attendre.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien envie de découvrir cette histoire. Je vais mettre ce livre directement dans ma Wishlist ^^.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai eu beaucoup de mal avec ce roman, je l'ai trouvé trop lent ! J'ai le 2 dans ma bibli mais je ne pense pas le lire.

    RépondreSupprimer