Dernières Chroniques

[Livre] J'ai laissé mon cœur dans les brumes d'Edimbourg | Carolina Lozano

1 mars 2016


Genre : Romance, Fantastique
Edition : Bayard jeunesse
Parution : 23 janvier 2014
Pages : 309
ISBN-13 : 978-2-7470-4567-4

A 17 ans, il parait qu'on n'est pas normal si l'on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant, je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l'enceinte du prestigieux lycée d’Édimbourg, cette antique bâtisse peuplée d'ombres et de mystères. Car aujourd'hui, dans la salle de lecture, j'ai aperçu le plus beau garçon du monde plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l'un de ces guerriers celtes que toute l'Europe redoutait au Moyen-âge. Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée...



L'avis de Nella

J'ai lu ce roman dans le cadre du club de lecture de Marine alias TartinneauxPommes.
On découvre Liadan, une jeune fille de 17 ans, bûcheuse, surdouée et amoureuse des livres qui passe son temps dans la bibliothèque de son lycée à Édimbourg. Ce lycée a une caractéristique particulière : il se situe dans un ancien château.

Très vite, on se rend compte que Liadan a un petit truc en plus notamment lorsqu'elle rencontre Alar pour la première fois. Qui est Alar, ce jeune homme beau, intelligent et mystérieux ? Rien de moins que le fantôme du château et donc du lycée.

Les deux jeunes gens, si on peut dire, après une certaine attente et quelques différents soucis, finissent par développer des sentiments l'un pour l'autre. Mais comment vivre pleinement sa romance quand l'un est vivant et l'autre mort ? C'est au final la question qui traverse le roman.

Ce livre est agréable à lire, c'est une chose indéniable. Le cadre est suffisamment développé pour permettre au lecteur de se mettre dans l'ambiance. On prend plaisir à découvrir le folklore écossais et ses différentes traditions au fil des pages. Mais cet atout devient, au fur et à mesure de la lecture, un inconvénient d'une certaine manière. En effet, j'ai trouvé que les choses mettaient du temps, trop de temps à se mettre en place. Et, a contrario, la fin arrive beaucoup trop vite et de manière presque bâclée en quelque sorte. C'est un dénouement trop facile en fait.

J'ai trouvé ça réellement dommage car l'idée de base était bonne et plutôt originale. Mais les choses n'ont pas été développées de la bonne manière et il est plutôt difficile de s'identifier aux personnages. Ou alors ce roman est peut-être trop jeunesse pour moi. Ce n'est pas un mauvaise livre mais il n'a rien de transcendant non plus à mon avis.


4 commentaires:

  1. J'avais rapidement vu passer la couverture, mais je ne m'étais jamais intéressée à ce livre, et le pitch que tu a mis dans cet chronique m'as fait très envie. C'est dommage que ton avis soit mitigé... J'essaierais de le trouver en médiathèque, car ce livre a quand même piqué ma curiosité ^^
    Bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre me fait envie depuis un moment, je trouve le titre poétique !

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve le concept de l'histoire original et je suis tentée mais dommage que ta lecture soit mitigée :/

    RépondreSupprimer
  4. Autant que je trouve cette couverture sublime... autant que ton avis mitigé ne me donne pas envie de le lire... Dommage !

    RépondreSupprimer